Randonnée itinérante sur la Côte de granit Rose en Bretagne

Une fois n’est pas coutume, j’ai randonné en solo sur la Côte de Granit Rose lors d’un voyage itinérant et je vous raconte tout de ces 6 étapes de mon premier trek 2023.

Destination la Bretagne et sa Côte de Granit Rose

Grande fidèle des Alpes, j’aime aussi varier les plaisirs en privilégiant des reliefs moins vallonnés entre deux saisons et la Bretagne offre d’infinies possibilités pour pratiquer la marche toute l’année. 

J’ai découvert la Bretagne en famille du côté de Douarnenez et Dinand en 2007 et 2009 ( je n’ai plus trop les dates exactes en tête ) , couru entre Cancale et Saint Malo en 2017, disputé le Marathon du Mont St Michel en relai ( au départ de Cancale ) en 2018 et récemment, j’avais passé 4 jours à Belle-Île-en-Mer ( j’avais écrit cet article )

( souvenir de Belle-Île en novembre 2021 )

Pour une fois, j’avais envie d’une expérience moins sportive et pour reprendre l’habitude de la randonnée, je ne souhaitais pas un programme trop soutenu. J’ai bien réfléchi au découpage des étapes, troqué les chaussures de trail contre celles de randonnée et je me suis interdit de trottiner sur les portions roulantes pour être certaine de ne pas m’épuiser.

Opter pour un séjour itinérant en formule liberté 

J’ai une vie bien remplie, mille projets à la fois, j’organise régulièrement mes propres micro-aventures ( la traversée hivernale du Thabor récemment ) et pour une fois, j’avais envie de déléguer et me laisser porter lors d’un séjour de randonnée. 

Les agences de voyage traditionnelles proposent de participer à des séjours en groupe avec la présence d’un accompagnateur mais pour certaines… La formule liberté incluant l’organisation de son séjour clé en main par l’agence. Réservations des nuitées, demi-pension, transferts éventuels… Voilà mon choix pour cette randonnée itinérance sur la côte de Granit Rose .

L’agence de voyage pour préparer mon séjour itinérant : Chamina Voyages

J’ai tendance à croire que je n’ai plus besoin de présenter cette agence de voyage avec laquelle je suis déjà partie plus de 30 fois ( ce chiffre est dément mais bien vrai ! ) mais comme mon lectorat se renouvelle régulièrement… Je vous fais les présentations. 

Agence de voyages basée à Clermont-Ferrand, Chamina Voyages ( leur site ici ) propose des séjours pour les randonneurs solo ou en groupe, pour les débutants comme les experts, sur des courts ou des longs séjours, avec un âne, en vélo, en étoile autour d’un hébergement ou des treks itinérants… Bref vous l’aurez compris, ils sont spécialistes des voyages nature et plus particulièrement la randonnée pédestre depuis 1981 et 1984 pour la randonnée en formule liberté. Très présents en France dans le Massif Central, les Pyrénées, un peu les Alpes… Ils sont spécialistes de la Bretagne et produisent directement de nombreux séjours là-bas.

En tant que vieille cliente ayant rempli depuis belle lurette sa carte de fidélité, j’aime l’engagement eco responsable de Chamina Voyages ( les séjours sont conçus de gare à gare, les modes doux sont suggérés, des établissements respectueux de l’environnement sont privilégiés… ), le fait que l’agence soit à taille humaine et le catalogue de destinations tellement nombreuses ! 

Avec Chamina, j’ai effectué la traversée des Volcans d’Auvergne en courant ( expérience à relire sur mon blog ici ), découvert le Cantal avec Mama, traversé Madère en solo ( article ici ) ou encore réalisé le chemin de Stevenson en courant durant 8 jours. Cliente sur de précédents voyages, j’ai réalisé celui-ci en collaboration avec Chamina car je suis devenue leur première ambassadrice ( CONSECRATION YOUPI )

( rencontre avec Laurent le Boss de Chamina )

Voyager solo en randonnée

Equipée d’une montre à cartographie intégrée ( la Garmin 7 Fenix 7s ), familière des cartes IGN et autres applications pour s’orienter… J’ai pris le parti de pas utiliser la technologie durant mes étapes cette fois-ci. J’avais envie de me challenger pour progresser et je voulais voir si marcher seul(e) sans se perdre est réalisable sur le GR34. 

Le balisage rouge et blanc est inégal, il y a des intersections où je me suis sentie un peu bête devant l’absence d’indications et grâce aux extraits de cartes et consignes du carnet de route reçu en amont, je m’en suis extrêmement bien sortie ( et ce n’était pas gagné au départ ) .

( l’ensemble des éléments reçus en amont du voyage )

Parfois en marchant seule, je crains les chiens agressifs mais je n’en ai croisé AUCUN sur le GR34 ( à la différence des patous dans les Alpes ) et aucune crainte de la mauvaise rencontre… Je me suis sentie en sécurité avec toutes ces routes à proximité. En tant que femme seule, je me mets parfois des coups de pieds aux fesses pour dépasser mes appréhensions et si vous n’avez jamais osé randonner seule pour les même raisons que moi, ces sentiers de Bretagne sont parfaits pour une première fois.

Lien vers mon séjour sur la Côte de Granit Rose

Si vous craignez vraiment de vous perdre, Chamina met à votre disposition l’application My Chamina et son carnet de route digital.

Les séjours en liberté sont personnalisables sur mesure ( en supplément ) mais je n’avais pas envie d’alléger les journées ou au contraire les rendre plus intenses ( à part sur la fin en ne prenant pas un taxi au profit de la marche ). Le trek itinérant que j’ai réalisé sur la Côte de Granit Rose est un produit tout public de niveau modéré. Si vous avez envie de marcher moins d’heures que moi, faites en la demande au service réservation qui vous fera des propositions en ce sens. 

Lien vers les destinations proposées par Chamina Voyages en Bretagne

Mon séjour jour par jour et les étapes réalisées

Lannion – Trebeurden: Démarrage en douceur le long du Léguer pendant plusieurs kilomètres avant d’arriver enfin sur la baie de Lannion. Belle énergie sur cette première partie d’étape car j’ai croisé une centaine de coureurs ce matin là ! Les paysages étaient très beaux et sauvages dès la Pointe Servel… Belle entrée en matière. J’ai adoré cette journée où j’ai été seule une grande partie de mes 20km ( en 6h40 ) avant de rejoindre Trébeurden. Pause moule-frites maison sur la plage de Goas Lagorn: UN MUST !

Trébeurden – Kérénoc: J’aime les spots remarquables mais j’adore encore plus les endroits moins attrayants qu’on ne sait pas vraiment situer sur une carte… Une belle deuxième étape tout en contraste sur le GR34 .
J’ai été séduite par l’Ile Grande ( tour de 2h30 TRÈS fréquenté ) mais j’ai craqué pour cette levée de terre en sous-bois ( en photos en dessous ), la magie du Marais du Quellen sous la bruine, les bateaux échoués en marée basse, l’emplacement d’un eco centre planqué à Trégor, un menhir triomphant de 7,5m, les maisons de vacances sans voisin abandonnées… Et même l’humeur déchaînée de la météo bretonne qui m’a montré son caractère trempé.
Souvent seule sur les chemins ( Encore plus quand on s’éloigne des parkings ) mais jamais loin d’une route, je me suis sentie plutôt en sécurité en tant que femme seule ( ce qui est loin d’être le cas habituellement ). Fin d’étape à Kérénoc après 22km.

Kérénoc – Ploumanac’h : Un peu de marche entre deux galettes bretonnes ( 4 lors de cette 3 ème étape pour être exacte dans les comptes )… Très belle journée sur le GR34 entre Kérénoc et Ploumanac’h. Entre averses et éclaircies, j’ai découvert un pur temps breton et un énorme coup de coeur pour l’Île Cenote !
23km tout pile et j’ai repéré encore plein de baraques de rêves en cas de gain à l’euromillion ( oopsi je ne joue jamais ).
Merci au carnet de route détaillé de chaminavoyages ( noms de rues, description des intersections et tout ce qu’on trouve ) car le balisage mal entretenu n’est pas toujours visible et j’ai bien failli me perdre.

Ploumanac’h – Port Blanc : sacré étape sur le sentier des douaniers et les endroits les plus représentés de la Côte de Granit Rose. J’ai eu de la chance car la météo matinale m’a offerte de belles couleurs et contrastes sur Le Phare de Méan Ruz, le Port de Perros-Guirec et ces chemins mythiques. C’est l’endroit où j’ai croisé le plus de promeneurs durant mon trek itinérant. La deuxième partie de l’étape a été totalement différente à partir de Nantouar et son feu aval remarquable depuis le sentier. Les plus belles plages selon moi se trouvent entre Nantouar et Port-Blanc. Longue journée avec une pause-galette et une arrivée à mon hôtel sous la tempête après 27km !

Port-Blanc – Tréguier : Pour cette dernière journée, Chamina m’a proposé de faire 2 étapes en 1… Une personnalisation du circuit que vous pouvez demander vous aussi ( étapes plus longues ou plus courtes sur demande ). Initialement, un transfert était prévu à partir de la Pointe du Chateau mais pour mon premier séjour itinérant de l’année, je tenais particulièrement à utiliser le moins possible les transports et marcher un maximum. Du coup, en ce jour 5… j’ai réalisé l’exploit de marcher 32km… Sans manger ! Bon, randonner à jeun est un concours de circonstances car je n’ai pas croisé de restau / crêperie ouverte sur ma route ! Préparez mieux vos étapes que moi et emmenez quelque ravitos en hors saison 😉

La première partie de la journée jusqu’à la Pointe du Chateau m’a vraiment plu et ensuite… J’étais surtout focus par le besoin de trouver de la nourriture haha ! Belle arrivée sur Tréguier par sa passerelle piétonne et encore de la pluie pour finir !

Fin du trek à Tréguier !

En résumé !

Durant ces 5 jours sur la Côte de Granit Rose et la Côte de Granit Rose, j’ai parcouru 126KM avec environ 2000 mètres de dénivelé positif ( un ratio anecdotique sur cette distance ). Pour voir les parcours de mes journées, je vous invite à me suivre sur Strava . Pour suivre mes partages instagram, rendez-vous sur mes comptes @foutrak et @50nuancesdetrek.

J’ai vraiment adoré cette expérience itinérante idéale selon moi entre deux saisons ( pas de difficulté technique, dénivelé très raisonnable, aucun vide ) et pour se lancer en solo sans craindre pour sa sécurité ( et les éventuelles mauvaises rencontres ). Selon moi, évitez sincèrement la haute saison car ces sites touristiques seront très fréquentés.

Ce trek a su allier effort et réconfort car chaque soir, j’étais logée dans des hôtels très confortables; pour avancer chaque jour, les bonnes nuits et bons repas jouent beaucoup. Chamina Voyages a des partenaires très qualitatifs et mes chambres ont toujours été très calmes et agréables ( deux fois la vue mer ! ) . La journée, je carburais aux crêpes et galettes et le soir, les diners servis étaient bistronomiques avec de belles découvertes ( la cotriade bretonne par exemple ).

Niveau équipement, j’avais opté pour le portage de mon bagage ( un Sac Osprey Hikelite 28 litres dont je démarrais le test ) mais le transfert des bagages est possible ( en supplément ).

Si vous voulez varier les tenues tous les jours ou vous alléger car vous n’avez pas l’habitude… Je l’ai déjà fait et c’est un vrai luxe. En optant d’ailleurs pour le transfert de votre valise… Ce trek devient réalisable en courant facilement ( et les chemins faciles le permettent ). Attention néanmoins à l’usage des batons de marche ou de trail car ils sont interdits sur certaines portions préservées.

Si l’idée vous vient de randonner en dormant dans votre tente en bivouac… Attention aussi car cette pratique est interdite sur une grande partie du parcours ( j’ai croisé quelques campings par contre ).

Bref, ce ne sera certainement pas ma dernière visite en Bretagne, d’autant plus que le GR34 est immense et j’espère bien continuer mes découvertes prochainement.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Insta…

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress
Erreur : aucune publication trouvée.

Ecris-moi !

[recaptcha size:compact]