Collioure Cadaquès en itinérance

Je vous raconte tout de mon itinérance solo sur la Côte Vermeille entre France et Espagne dans le Massif des Albères de Collioure à Cadaquès

Pour ma première expérience en solo de l’année 2024, j’ai fait des infidélités au Massif Central et aux Alpes où je randonne habituellement. Accessible sans voiture, entre mer et montagne, idéal hors saison : je vous raconte tout de mon séjour dans les Pyrénées.

Collioure Cadaquès en 6 jours

Collioure, Banyuls, Cerbère: je connaissais ces plages que j’ai fréquentées dans ma jeunesse mais je n’avais jamais foulé les sentiers aux alentours. Je n’avais aucune curiosité pour le patrimoine / la nature il y a 10/15 ans et je n’avais même pas visité les villages dont je vous parle. Aujourd’hui, la randonnée en itinérance est l’un de mes grands plaisirs. Si je connais très bien les Alpes, cette partie des Pyrénées Orientales s’est imposée à moi car randonner de Collioure à Cadaquès est possible de mi mars à mi novembre. Avant d’attaquer « la saison » des des treks en haute-montagne, je me suis dit que ce séjour serait idéal en reprise. Le trek est de niveau modéré.

Hébergements en hôtels confortables et commerces dans toutes les étapes pour se ravitailler, variantes plus ou moins longues proches de la plage (GR92) ou par les crêtes, plages chaque jour pour se détendre et couper totalement de la randonnée… Voilà de bonnes raisons pour planifier ce programme.

Surtout, c’est la première fois que j’avais l’occasion de randonner en Espagne, le pays d’origine de mon père (il est de Séville). Me repérer sur place, communiquer avec les catalans… Cela me paraissant challengeant ! Ne parlant pas du tout espagnol, peu habituée aux randonnées seule à l’étranger, rester à proximité de la frontière me « rassurait ».

Organiser son trek entre France et Espagne

Randonner solo de Collioure à Cadaquès alors que je ne connais pas du tout le secteur aurait pu être un frein (peu de me perdre, ne pas repérer les points d’intérêts à ne pas manquer, logistoque…) mais en passant par une agence de voyages en formule liberté, tout s’est arrangé.

Chamina Voyages propose un trek de 6 jours indiqué de niveau modéré pour découvrir la Côte Vermeille et c’est celui que j’ai testé. Avant de vous présenter le programme, voici quelques liens vers des articles qui concernent des voyages que je me suis offert avec Chamina Voyages depuis 2018: « Découvrir Madère » ou séjour dans le « Cantal en 4 jours » 

Pour Collioure Cadaquès en formule liberté :

– J’ai reçu un carnet de route décrivant chaque étape
– Des extraits de carte IGN française et espagnole avec les tracés à suivre surlignés
– Un accès à l’application My Chamina pour accéder au guidage hors connexion par GPS
– Une fiche récapitulative de mes réservations et les numéros utiles en cas de besoin durant le séjour

Pour découvrir ce séjour, je vous laisse consulter la page concernée ici.

Vous découvrirez le prix de ce séjour et les options disponibles comme se faire transférer son bagage ou le supplément chambre individuelle. J’ai choisi de porter chaque jour mon sac à dos car je suis habituée à porter du poids sur le dos et puis j’ai besoin de très peu d’affaires sachant que draps et serviettes sont fournis.

Je félicite particulièrement les équipes Chamina Voyages pour le choix des hôtels partenaires et plus particulièrement ceux en Espagne : L’avant dernière et la dernière nuit se déroulaient dans des hôtels de standing. Literie neuve, petit-déjeuner salé et sucré très qualitatif et situation imprenable à Cadaquès pour finir mon séjour… J’ai été agréablement surprise !

L’itinéraire choisi pour cette itinérance

Je ne me rendais pas compte qu’il existait autant de possibilités de rejoindre Cadaquès depuis Collioure. Itinéraire en bord de mer, parcours dans les terres ou carrément en crêtes: il y a de nombreuses directions et chemins dans le Massif des Albères. Le voyage de 6 jours proposé par Chamina Voyages se décompose par une première journée d’accueil à Collioure avec une randonnée modulable en fonction de son heure d’arrivée. Ensuite, viennent 4 étapes 100% itinérantes et enfin le 6 ème jour à Cadaquès, vous pourrez faire une randonnée à Cadaquès avant de rentrer.

Ce que j’ai réalisé de mon côté: 

Jour 1, Collioure : 5,8km en boucle autour de l’hôtel
Visite du vieux Collioure et boucle autour du Fort Saint-Elme par le Jardin Pams. J’ai eu de la pluie dès mon arrivée (ce n’était apparemment plus arrivé depuis 2 ans !) mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier cette première mise en jambes.

Jour 2, Collioure à Bayuls-sur-Mer : 14km /700D+
Ce jour là j’avais deux options bien distinctes : suivre le chemin en côte ou couper par les vignes pour marcher en crête jusqu’à la Tour Madéloc et j’ai opté pour cette seconde option car je voyais malgré tout la Méditérannée en prenant de la hauteur (670m d’altitude). Zéro visibilité de la météo hormis 2/3 moments où les nuages laissaient entrevoir la naissance des Pyrénées et j’ai été subjuguée malgré tout ! Impressionnée aussi de croiser en fin d’étape le fameux GR10 qui traverse complètement le Massif . 

Jour 3: Col de Banyuls – Llança: 19km /600d+
Ce jour là, j’ai commencé la journée… En taxi ! Commandé et inclus dans le séjour de Chamina Voyages, le véhicule m’a déposée au dernier col français de mon itinérance. Cet acheminement m’a fait gagné une dizaine de kilomètres et tant mieux sinon l’étape jusqu’à Llança aurait été trop longue. C’est la première étape espagnole (en partie) de cette itinérance et la première journée avec du soleil ! 

Jour 4, Lllança – Port de Selva 16km /750d+
Superbe étape… Peut-être ma préférée ? (j’hésite avec la suivante). Dès que je quitte Lllança, j’ai l’impression d’être en pleine montagne avec des collines à perte de vue, du vert, de la couleur, du soleil… et très peu de randonneurs: je me sentirai privilégiée toute la journée. Pause visite au Monastère Sant Pere de Rodes (6€ l’entrée) que je ne regrette pas car l’audio guide (gratuit) m’apprend plein d’infos importantes.

Jour 5: Port de Selva – Cadaquès: 25km/850d+
C’est LA plus longue journée du trek avec plusieurs options : un parcours qui coupe à travers le maquis direction Cadaquès, un autre qui inclue le Cap de Creus et son phare… Et un troisième parcours où j’ajoute une variante ( pas spécialement utile finalement) par la Calla Tavallera ( ça ajoute une grosse descente et une grosse remontée). Ce jour là, on emprunte une partie du GR11 (la fameuse variante espagnole du GR qui traverse les Pyrénées) et c’est du Cap Creus à Cadaquès que je croiserai le plus de monde. De mon côté, j’ai fait beaucoup plus de kilomètres que ce qui était prévu (faire le Cap Creus le lendemain par exemple) car je souhaitais me concentrer sur une autre visite à Cadaquès.

Jour 6: Cadaquès 5,6km /190d+
Très bel aller-retour effectué de bon matin vers le Phare de Calanans pour profiter ensuite du petit-déjeuner de l’hôtel (gargantuesque) et une balade dans ce charmant village de la Costa Brava. Je n’ai pas réalisé la visite de la Maison-Musée de Salvador Dali par manque d’énergie et un planning serré en fin de voyage même s’il parait que c’est immanquable.

Ce que j’ai aimé durant ce trek

Ce que j’ai d’abord apprécié particulièrement sur cette itinérance Collioure Cadaquès: me laisser porter pendant 6 jours puisque tout était organisé dans le cadre de ce séjour en formule liberté.

J’ai aimé randonner entre mer et montagne et laisser divaguer mon esprit vers de nouveaux projets dans les Pyrénées. Même si ce tour ne culmine pas haut ( 730m d’altitude environ), j’ai retrouvé l’ambiance sauvage et alpine que j’aime tant. Ce qui est dépaysant, c’est de traverser une frontière à pied et se retrouver en Espagne à partir de la mi séjour.

Ce programme de niveau modéré permet de ne pas commencer les journées trop tôt (les petits-dejeuners ne sont pas servis avant 8h/8h15 de toute façon). Aussi, la longueur des étapes est équilibrée pour se détendre en bord de plage en fin de journée. Si j’avais souscrit le transfert des bagages en option, je crois que j’aurais emmené plein de livres dans ma grosse valise à lire en terrasse. Ce parcours est d’ailleurs tout à fait réalisable en trail si vous faites suivre votre sac d’hébergement en hébergement.

Je ne conseille pas de planifier Collioure Cadaquès en juillet / août à cause de la chaleur, la sur fréquentation est inévitable en haute-saison et le risque incendie dans certains secteurs très secs est élevé.
Pour une première expérience solo « à l’étranger mais pas trop », cette destination est parfaite. Je pense qu’il faut néanmoins quelques notions d’orientations pour bien déchiffrer les extraits de cartes IGN afin de trouver les variantes rapidement en cas de mauvais temps.

Accessible sans voiture au départ de Collioure, facile de quitter Cadaquès en bus puis en TGV en correspondance à Figueres (1h15 de bus)

Pour en savoir plus, je vous partage de nouveau la page du séjour Collioure Cadaquès.


Pour découvrir une autre itinérance solo en formule liberté sur mon blog : cap sur la Côte de granit Rose dans cet article réalisée en 2023

Si vous avez des questions relatives à cette itinérance franco-espagnole, n’hésitez pas dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Facebook…

Ecris-moi !

    [recaptcha size:compact]