Le Tour des Fiz en 3 jours

Au départ de Passy, je vous emmène dans ce circuit du Tour des Fiz que j’ai voulu sportif pour profiter au maximum de ces décors uniques.

Désert de Platé, Lac d’Anterne, réserve naturelle vue Mont-Blanc, autant de termes et de promesses qui font rêver que je souhaitais découvrir depuis longtemps. Les Rochers des Fiz se voient depuis les sentiers du Tour du Mont Blanc ( que j’ai effectué intégralement en septembre 2017 ), j’avais lu le compte-rendu du trail de 30km ma copine Cécile sur la course du même nom alors j’attendais d’avoir une occasion pour me lancer dans le coin à mon tour.

Tour des Fiz à la carte

Randonnées à la journée ( Lac de promenaz, Lac d’Anterne… ), treks de 2 à 5 jours de niveau familial à expert, il y a de quoi faire pour découvrir ces paysages à couper le souffle. J’ai organisé mon séjour à la dernière minute et je dois dire que le site internet de l’office du tourisme m’a rendu les choses plus faciles. Ils vendent une carte de randonnées Pays du Mont-banc et Passy est en vente à 6€, la carte papier IGN de Samoens haut Griffe à 11,9€ est relativement bien faite mais je n’avais pas le temps d’acheter ou commander quoi que ce soit alors j’ai fait comme j’ai pu.

Pour mon parcours de 3 jours, je me suis donc largement inspirée du parcours du trail du Tour des Fiz que j’ai découpé en 3 étapes que j’ai voulu égales ( mais la réalité des hébergements déjà complets en décidera autrement ). Ce parcours est la boucle des 8 refuges ( Trouvée ici ) et en cherchant sur Google, j’ai trouvé la trace GPX de 55km/5000d+ que j’ai envoyée vers ma montre Suunto 9 (enfin je l’ai en test ), sur Visorando ( j’ai l’option payante à l’année qui me permet de télécharger les fonds de carte et me géo localiser partout en France sur une carte IGN ) et GPX Viewer ( appli gratuite que j’utilise si tout tombe en panne. Le Trail du Tour des Fiz propose aussi un parcours moins long de 30km/ 2300D+, une bonne idée pour un week-end de 2 jours ou des étapes raccourcies 😉

En version papier, je me suis appuyée sur le petit livret téléchargeable gratuitement sur le site de Passy ( ils ont même une application mobile ! ) pour composer mon parcours final ( j’ai modifié le tour des 8 refuges ) et pour contacter les refuges où je souhaitais m’arrêter.

En juillet/ août, le Tour des Fiz étant très fréquenté, n’attendez ( pas comme moi ) le dernier moment pour réserver. Seul(e), vous trouverez plus facilement une place que si vous êtes un groupe de potes ou une famille nombreuse, notamment dans les hébergements de petite capacité. Je vous dis pas ça pour faire la relou de service mais concrètement sur un trek de 3 jours, ne pas avoir de place dans le refuge souhaité, c’est composer d’emblée un séjour de randonnée aux étapes très déséquilibrées ( exemple : Jour 1 : 6h de marche, jour 2: 10h de marche, jour 3: 5h de marche ) car ils sont espacés de 2 à 4h de marche. N’oubliez pas non plus que ce genre de treks s’effectue en milieu montagnard avec des dénivelés importants alors il faut en tenir compte pour apprécier vos journées.

Concrètement, je suis venue depuis Lyon jusqu’à Passy en voiture ( accès possible en train pour un départ directement à Servoz ) et mes journées se sont réparties ainsi :

Jour 1 : Passy Plaine Joux, Lac de Pormenaz, Col et Lac d’Anterne, refuge Alfred Wills, petit Col d’Anterne, Refuge des Fonts : 19,2 KM / 1311D+ / 1290D-

Jour 2: Refuge Des Fonts, Salvagny, Grenairon, Cascade du Rouget, le Lignon, refuge de Sales : 25,66 KM / 2045 D+ / 1583 D-

Jour 3 : refuge de Sales, Passage du Dérochoir, Col de La Portette, refuge de Platé, Plaine Joux : 11,45 KM / 625D+ / 1135D-

56,31 km, 3981d+, autant de dénivelé négatif… On va pas se mentir mais en trois jours c’est beaucoup et cette répartition ne s’adresse pas aux personnes peu ou pas sportives. j’ai pas le niveau de l’année, en randonnée chacun va à son rythme mais très clairement, si je n’avais pas couru une bonne partie de la journée 2, j’en aurais eu pour 12h de marche. Je ne dis pas que c’est infaisable mais prenez en considération le poids de votre sac, les conditions météo et la fatigue accumulée.

Justement, l’intérêt de ce Tour des Fiz est qu’il est modulable alors vous pouvez faire des étapes plus courtes ou plus engagées ( rajouter des pointes, cols ou têtes ) .

Niveau matériel, je suis partie avec des baskets de trail ( la Saucony Xodus 3 ) mais si vous comptez seulement marcher, privilégiez un modèle solide pour préserver vos articulations et ne pas trop abimer la toile de vos chaussures quand vous marcherez dans les lapiaz du Désert de platé. J’ai utilisé des bâtons ( je vous recommande leur usage dès lors que vous avez pas mal de dénivelé ) et le sac WAA Ultra avec lequel j’avais couru le Half-marathon des Sables Fuerteventura, bien ajusté et pratique avec sa contenance de 20l .

Pourquoi vous devez absolument faire ce Tour des Fiz

Des sentiers aériens bien sécurisés ( j’ai jamais ressenti la sensation de vide extrême ), des cascades, de la verdure, des marmottes/ bouquetins/ vaches , j’ai aimé la diversité de paysages et gros coup de coeur pour la minéralité du Désert de Platé. Les chemins étaient entretenus et bien marqués, les chaines à certains endroits n’étaient pas indispensables mais là pour me rassurer ( par contre j’aurais été contente s’il y avait eu des névés mais pas le cas mi juillet ) et le point le plus haut du tour étant à 2354m ( au col de la Portette ) l’altitude et ses effets ne m’ont jamais dérangée.

J’ai croisé des traileurs, des randonneurs avec de gros sacs de bivouac ( attention la zone est réglementée ) , des familles avec des enfants en bas âge, des groupes… et même des ânes qui portaient les bagages !

Pour ceux qui ont encore des réticences à voyager seul(e), je peux vous dire qu’en pleine saison vous croiserez du monde, de quoi se rassurer et échanger 😉

Déconnexion totale loin du quotidien…

C’est bon à savoir mais bon nombre de lieux sur le Tour Des Fiz n’ont pas de couverture réseau hahaha ! Evident pour vous peut-être mais pour moi ça m’a fait bizarre peu de temps après Le tour des Coulmes et le Tour des Glaciers de La Vanoise bien couverts en 4G.

La détox digitale se mariait bien avec le confort rustique de mes refuges, refuges dans lesquels une fois de plus j’ai apprécié le contraste total avec ma vie de citadine. Lit simple en dortoir, pas de douche systématique, diner à 19h avec un plat unique, vie en collectivité, rencontres atypiques…. Tout ce qui fait partie intégrante du week-end. On arrive plus ou moins tôt, on enfile des crocs ( à disposition à l’entrée des espaces de vie commune ) , on emprunte un magazine ou un livre et on se laisse vivre ( jamais bien tard…) jusqu’au lendemain.

Sur ma boucle inspirée du Tour des 8 Refuges, je les croiserai quasiment tous ( il me manque celui de Varan car j’ai écourté le 3 ème jour ) et quand je ne m’y suis pas arrêtée pour remplir mes gourdes, j’ai commandé une boisson ou grignoté un petit truc. Les règles sociales en montagne sont très différentes car si en ville tu n’oses pas t’installer à la terrasse d’un café avec ton propre pique-nique, ici pas de souci et même aucune obligation de consommer à une table. Le seul devoir du randonneur, c’est de redescendre ses déchets et ne pas transformer la montagne en poubelle.

Afin d’organiser votre séjour, sachez qu’une nuit en refuge en demi-pension ( diner + petit-dej ) coûte entre 45 et 55 euro environ dans les Alpes. J’ai particulièrement adoré ma nuit au Refuge des Fonts ,un hébergement familial de 32 places niché dans un alpage à 1380m d’altitude. A 1h30 de marche du premier parking, c’est un hébergement de choix où se rendre en famille et déguster une cuisine de spécialités. Pas du tout de réseau, confort rustique mais souvenir tellement sympathique !!

La suite avec ce Tour des Fiz…

Il y tellement de sentiers et de combinaisons possibles qu’un seul séjour ne suffirait pas. Pour tout vous dire, ce trek était important pour moi car je suis en plein repérages pour les éditions 2020 des randonnées que je propose en groupe ( Je vous racontais les Cévennes en mai ) et je sais désormais que j’ai envie d’aller avec vous là-bas. Je vais bosser rapidement sur les dates et le programme puis je vous redis tout ça !

Le Tour des Fiz est connu pour son fameux passage du « Dérochoir », une pente très raide et vertigineuse équipée de cordes que je suis allée examiner. Si c’est faisable pour un randonneur expérimenté ( de préférence en montée ) , je verrai avec l’agence de voyage qui chapote mes treks ( ben oui comme je ne suis pas guide je fais appel à des professionnels ! ) pour voir si on la met en variante difficile ou pas mais elle ne sera pas dans l’itinéraire initiale sinon j’aurai trop peur pour vous 😉

Je ne sais pas si Le Tour des Fiz vous est familier, si ça vous a donné envie d’y aller mais moi juste devant les photos j’ai envie de m’y téléporter…

Pour situer Plaine Joux, point de départ de ce trek, je peux juste vous dire que c’est à 39 minutes de ma pizzéria favorite ….

Instagram
Facebook
Facebook
TWITTER
PINTEREST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Facebook…

Ecris-moi !

[recaptcha size:compact]