Le Pilat : La route des crêtes

A 80km de Lyon centre, 1H15 de voiture, mieux que de vous conseiller le Parc régional du Pilat, je vous emmène carrément avec moi sur ce grand classique au départ de La Jasserie. 

Tout démarre sur un parking, celui de l’auberge de la Jasserie. Tôt dans la matinée il est vide mais dans la journée, il est blindé !

Un dernier pipi ( il y a de vrais de toilettes ! ), un coup d’oeil à la carte et c’est parti pour plusieurs heures de marche.

« La route des Crêtes »

Cette randonnée panoramique avec des vues imprenables sur la chaine des Alpes est à faire par temps dégagé. Un jour de brouillard, ça le fait aussi mais ça oblige seulement à revenir un autre jour où ce sera dégagé pour admirer le spectacle.

Crêt de la Perdrix, Crêt de la Chèvre, Crêt de botte et Crêt de l’Oeillon : de grands classiques… invisibles le jour de ma randonnée.

 

Ce parcours en boucle est idéal pour une première approche dans le Pilat. Bien balisé, valloné sans être trop technique, il est idéal pour entrainer sa condition physique. Avant de s’engager vers des marches de haute montagne très longues, je vous conseille vivement ce type de randos. Si vous êtes archi débutants ou avec des enfants chiants qui aiment pas marcher longtemps, essayez plutôt celle de « Col du Planil » dont je parlais dans un article ici .

J’ai repéré l’idée sur mon livre spécial Pilat des éditions Chamina, confirmé mon choix en lisant trois fois les instructions du topo correspondant sur l’application payante de Visorando ( j’ai le tracé IGN en temps réelau moins..) et puis… on a suivi les panneaux nombreux.

Les possibilités sont multiples ( sentier des crêtes, sentier Claude Berthier… ) et le point culminant est le Crêt de la Perdrix à 1432m d’altitude.

Si vous en voulez plus…

De notre coté, on a jouté une petite extension. 3 fois rien selon moi, 3 fois beaucoup trop pour ma Mamafoufou qui m’a accompagnée ce jour-là.

Notre boucle initiale faisant 10km, ça m’a semblé un peu trop court alors je l’ai volontairement rallongée avec cet aller retour car je savais que la vue depuis le Pic des 3 dents était à couper le souffle. Prolonger par cette portion mi escalade mi rando m’a ravie et c’est une manière pour un débutant de se confronter à des tronçons plus techniques.

Un peu de dénivelé supplémentaire, quelques frayeurs si on a peur du vide mais vraiment, c’est faisable si on le fait à son rythme avec un bon équipement spécifique ( pas de tongs et de jupes mais plutôt des chaussures qui prennent la cheville et une tenue de sport )

Les 3 dents se situent à 1213m d’altitude et pourtant, j’ai trouvé cette approche plus « alpine » que la première partie. Plus dépaysant que ce très moche Col de l’Oeillon et sa structure métallique, l’émetteur de télévision du Mont Pilat (pas de photo, c’est vraiment pas photogénique et il gâche les photos de blogueuses haha )

Le retour des 3 dents s’est fait par le même sentier qui faisait flipper ( flipper ma mère je précise…) et on a repris la suite classique de la randonnée initiale juqu’à La Jasserie.

Des chiffres ?

Je vous publie une photo de notre « trace » que j’ai obtenue grâce à la fameuse application Viso rando bien utile ( mais pas gratuite hélas…). Ce parcours doit vous inspirer mais ne tentez pas de l’imiter, je ne suis pas une professionnelle de la marche et ce qui est accessible pour moi ne le sera peut-être pas pour vous !

Nous avons marché 14km, 550D+ en 4h30 tout compris. Nous n’avons pas mis pause sur nos montres, nous n’avons pas fait de pique nique et quand nous avons croisé Michel et Alex deux abonnés avec qui nous avons fait un selfie, le chronomètre tournait aussi. Pas à l’armée, pas non plus là pour faire du lèche vitrine, notre rythme était plutôt rapide sauf sur l’extension caillouteuse de 3 kilomètres aux 3 dents.

Manger après ces 4h30 de randonnée

L’Auberge de La Jasserie est ouvert toute la journée le week-end et dispose d’une grande salle à la déco typique. Sa terrasse est très agréable les jours ensoleillés (et les jours de brouillard c’est sympa également en fait 😉 )  et il y a du passage ! Des Motards, des cyclistes ou des familles qui veulent se faire une table un peu rustique.

Je vous aurais bien parlé des menus, de l’assiette du randonneur ou de leurs spécialités aux morilles mais à 14H20 ils ont…refusé de nous servir.

En effet nous sommes arrivées tard, un peu hors délai pour le service sauf qu’aux autres tables, des gens finissaient à peine l’entrée et attendaient des plats !

« On peut vous faire un sandwich de jambon cru, de saucisson ou de BEURRE » si vous voulez.

L’accueil a été glacial. Ici, on est pas très arrangeant avec le randonneur. Il n’y a pas de carte des boissons ( sauf à l’extérieur mais je l’ai vu après ), on découvre les prix au moment de payer et même un morceau de fromage ou une assiette express de ce qu’il restait du service n’était soit disant pas possible.

Pourtant, leur tarte aux bluebz est TUANTE. Une vraie spécialité que j’adore qu’on ne trouve qu’à La Jasserie. Pâte feuilletée, un peu de crème pâtissière ou je ne sais quoi… et plein de myrtilles !

Copieuse et pas top acide, son prix pardonne presque tout… 3,7€ la part, c’est très très raisonnable ( Record à battre : 7,5€ lors de la randonnée du Jocou )

Bonus by Foufou et Mamafoufou 

Entre La Jasserie et Lyon, si vous souhaitez dépenser des sous pour de la bouffe malgré qu’on ait refusé de vous servir, il y a un endroit où faire étape avant de regagner le centre-ville.

Uniferm se trouve à St Andéol le Château. A 33 minutes de voiture selon Waze.

C’est une sorte de grand supermarché. Mais le genre de grand supermarché qu’on adore puisque ce sont des fermiers et/ou producteurs qui se sont réunis pour nous vendre directement à nous clients leurs produits !

Du local, de saison, à des prix très raisonnables, bref, la bonne découverte pour consommer malin !

On conclue cet article ?

Il ne suffira pas d’une seule randonnée pour vous parler de cet immense parc régional, alors si vous souhaitez plus d’idées, rendez-vous sur le site de l’Office du Tourisme du Pilat. 

 

Instagram
Facebook
Facebook
TWITTER
PINTEREST

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Facebook…

Ecris-moi !