Cryothérapie : Mon expérience dans le glaçon géant

Il y a ceux qui ont peur du froid, ceux qui ont essayé une seule fois et il y a moi, j’ai commencé par hasard en septembre 2016.

J’avais souvent vu ces têtes qui dépassent de cette grande armoire à glace. Vous savez, je parle de ce genre de photos que font les blogueurs/influenceurs sur Instagram. Quand on a un compte avec beaucoup d’abonnés nous sommes souvent contactés pour tester des activités et l’année dernière, j’en voyais partout dans mon fil d’actualité.

J’ai rencontré les cryoboyz par hasard. Un dimanche en septembre où moi j’étais forfait. Une course où j’accompagnais ma mama dans la région lyonnaise. Je me souviens très bien de cette rencontre car il pleuvait. les cryoboyz tenaient un stand sur ce trail sous la flotte et j’ai reconnu en photo sur l’affiche Yoann Stuck, ambassadeur de leur centre Cryoreflex puis tout à coup il est apparu (notez d’ailleurs que ni mama ni yoyo ne boivent de la bière sur cette photo !).

Je me suis présentée à Alexis et Yoann les gérants, on a discuté, il m’ont invité à découvrir la fameuse machine. Avouons le, ils m’ont proposé un essai gratuit quand ils ont remarqué sur Instagram que j’étais plutôt bien suivie mais ne m’ont jamais demandé de partager mon vécu sur mon profil.

Je ne rentrerai pas dans les détails techniques, je ne donnerai pas d’explications précises sur le protocole car je ne suis pas médecin ni experte mais je souhaite seulement donner mon avis sur ce sujet après une année entière à leur rendre visite.

La Cryothérapie

Récupération, préparation musculaire, anti courbatures, ça a fait tilt. Au delà de cette séance d’initiation gratuite, je souffrais à l’époque de tendinites alors quand j’ai lu sur la brochure SOULAGEMENT DES DOULEURS et ACCELERATION DE LA GUERISON, j’ai eu envie immédiatement de casser ma tirelire.

Les garçons qui tiennent le centre m’ont vite calmé.

« Voici les recommandations thérapeutiques pour chaque objectif et chaque pathologie.

En aucun cas, cela ne remplace un diagnostic médical réalisé par un médecin.

Si vous le souhaitez, lors de vos soins chez CryoReflex, nous pouvons vous conseiller et vous orienter vers des médecins et praticiens spécialisés. »

Bien évidemment, ils ne m’ont pas présenté les choses comme ça, j’ai simplement copié-collé simplement ce que j’ai trouvé sur leur site (ils vous expliqueront tout iciiii ) mais j’avais envie de croire à cette nouvelle « médecine ».

J’y suis beaucoup allée quand j’étais encore blessée. Plusieurs fois par semaines, plusieurs semaines de suite. Faut me comprendre. Des mois de blessure, des tendinites qui n’évoluaient plus, alors pour me laisser une chance de rechausser les running plus vite, je suis devenue une habituée du 9 ème arrondissement au point d’avoir été accrochée en photo au mur ! (Saurez vous me retrouver ?)

Avant le crossfit, après, les jours où je déprimais, les fois où je pétais le feu, ils me connaissent dans tous les états depuis le début. Affalée à faire la folle sur le canap, affalée à moitié morte après certains entrainements hard, le glaçon géant a été magique pour me redonner un coup de fouet à chaque fois.

Le glaçon géant dominera le monde

 

Ca m’a réellement aidé à accélérer ma reprise de course à pied du temps où je souffrais encore de tendinites.
Ces 3 minutes sont encore bien utiles aujourd’hui dans ma pratique sportive pour cumuler les séances les phases où je suis hyperactive.
 
Il parait que c’est antistress, que ça aide au contrôle du poids et du sommeil mais moi j’ai vu des résultats d’abord dans les domaines qui me concernent (je dors bien et ne suis pas au régime ). Une session de cryo avant une course me booste, une session juste après me répare, dans tous les cas ça atténue les courbatures et la fatigue passe.
 
je suis parfois venue PENDANT mes entrainements (cf : la photo où je porte un casque ) car je trouve que faire de la cryo très rapproché d’une activité, multiplie les effets espérés (moi je me suis inventée des pauses ravitaillement rue Sidoine Appolinaire 😉 ) alors je suis souvent passée en plein milieu d’un run ou de mes journées vélo.
 
 
 
 
Je prends rdv habituellement en fin de semaine car c’est là où je m’entraine avec le plus de volume et c’est dans ces moments que j’ai besoin du plus de récup.
J’ai pris un abonnement car j’y crois vraiment: j’y vais une fois par semaine en moyenne. Si la cryothérapie était gratuite ou remboursée par la sécu, j’y serais encore plus !
 
 
Je ne sais pas pourquoi mais depuis que j’ai observé de vrais résultats sur moi j’ai voulu emmener tout mon entourage…
 
 
 
 
 
Mon frère…Ma mère et même mon pote Jérem de passage dans l’agglomération lyonnaise !!!
 
La cryothérapie pour les nuls 
 
« qu’est-ce que la Cryothérapie Corps Entier (CCE ) ?
C’est une thérapie par le froid utilisée pour ses vertus sportives, médicales et de bien-être  » 
 
Pas besoin de se foutre à poil dans la machine. On vous prête un peignoir que vous enlevez au dernier moment et vous restez en sous vêtements. Il faut porter des gants pour protéger vos mains et on vous file même des pantoufles !
Le froid est tout à fait supportable mais ça dépend des gens apparemment (tous ceux que je connais ont bien toléré quand ils ont testé). Quand tu danses « Vamos à la playa » les 3 minutes d’immersion passent plus vite, je suis presque triste de sortir de la machine quand c’est fini !
Les parties masculines se portent très bien malgré des températures négatives ( va falloir me croire sur parole là les guyz ). Désolée de lancer l’info là comme ça mais c’est une vraie question que je reçois parfois !
Le prix ? Je pars du principe que tout ce qui est gratuit est trop cher 😉 . Bon ok, c’est un sacré budget si on fait plusieurs séances par semaine mais une fois de temps en temps, je trouve le coût raisonnable ( vaut mieux prendre un pack remisé ). Question de moyens financiers et de point de vue mais pour entretenir ma forme ça me gêne pas de mettre un peu le prix.
 
 
 
 
 
Pourquoi Cryoreflex ?
 
– Des sportifs de renom leur font confiance pour être accompagnés : Yoann Stuck en est l’exemple ! (un parterre de « stars » va déjà là-bas genre Frederic Michalak )
– Ils chouchoutent leur clients leur proposant une boisson chaude (ou même un jus) avant ou après la séance de glaçon géant. La base : la tisane Eric Favre Detox Vegan que J ADORE.
– Le centre est refait à neuf, très beau, propre et la déco est SUBLIME seulement parce que je suis accrochée en photo au mur et ça fait la différence.
– Yohann et Alexis se déplacent régulièrement sur les courses locales avec leur stand le dimanche : ils sont proches de leurs clients et sont eux même amateurs de sport alors c’est toujours un plaisir d’échanger et de les voir nous encourager.
– Ils sont justement ouverts le dimanche dès lors qu’il y a des courses importantes (SaintéLyon, Lyon Urban Trail…) ou privatisent pou des événements.
– Y a un parking qui donne sur…une cave à vin qui organise parfois des dégustations improvisées…
– Ils sont équipés d’un appareil à cryolipolyse et d’un lit hydromassage génial.
 
 
 
Pour les explications plus formelles, les tarifs en détail ou pour seulement vous renseigner, n’hésitez pas à les contacter mais ce que je peux vous dire c’est que j’écrirais pas d’article sur le sujet si je trouvais la cryothérapie inutile (et puis j’aurais arrêté d’y aller depuis le temps…) et si leur accueil n’était pas sympathique.
 
Cryoreflex Vaise : 0472850881
 
Cryoreflex Lyon 8 : 0785659424
 
 
 
 
Instagram
Facebook
Facebook
TWITTER
PINTEREST

3 thoughts on “Cryothérapie : Mon expérience dans le glaçon géant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Facebook…

Ecris-moi !

[recaptcha size:compact]