La réserve naturelle du plan de Tueda

Si cet espace naturel s’étend sur 1100 hectares, il aura suffi de 3h de marche et 13km pour en découvrir la beauté assez exceptionnelle. Pas technique, accessible à tous, la randonnée jusqu’au refuge du saut est à faire !

D’habitude, je m’oriente dans les guides sur les itinéraires où il y a le plus de dénivelé positif mais en vacances avec des amis qui ne recherchent pas forcément le même aspect sportif que soi, cette balade est un bon compromis, mieux nous avons réussi à motiver avec nous des enfants !

Ca part de là. Le Plan d’eau du Lac de Tueda  est un départ pour marcher en soi magnifique. On se gare pas loin, on emmène son pique-nique, pas besoin de marcher des heures pour admirer cet environnement assez dingue. On lève la tête, on admire la vue, j’ai déjà bien kiffé d’où nous avons démarré.

La destination a été presque trouvée au hasard. Alors que je fais confiance d’ordinaire à mes bouquins fétiches ( toujours la même collection les gars ici ), je me suis laissée « guider » par mes amis qui connaissent bien la commune de Méribel où se trouvent tous ces départs de sentiers. Ils me parlent d’un aller/retour jusqu’au refuge du saut très joli, je checke en deux minutes en vérifiant sur mon iPhone que tout fonctionne, le chemin accessible et hop !

On grimpe une heure, on arrive sur un grand plateau, la montée essouffle, c’est un peu fatigant mais rien d’alarmant même pour les enfants avec qui nous sommes. Le dénivelé se fait presque d’un coup, des passages un peu plus raides que d’autres mais franchement, même pour un débutant, c’est vraiment faisable.

Après presque 4km on se retrouve là, à 2000m d’altitude et le décor est incroyable.

J’aurais bien couru ici, je continue à marcher, ce vallon est le départ et croisement de bon nombres de randonnées alors la tentation d’allonger la distance et la difficulté pour moi est très présente.

On peut bifurquer vers le Col de Fruit, s’épuiser au Col du Souffre (2900m…), il y a des panneaux partout et pour tous les niveaux tous les goûts ! Cette famille en photo choisit de s’arrêter ici pour déjeuner et elle a bien raison car c’est déjà très joli mais nous continuons vers le but de notre randonnée : LE REFUGE DU SAUT.

Après une nouvelle montée tout au bout du vallon (la dernière !), on y arrive, c’est là et on peut pas le perdre : le refuge !

Une vue magnifique et dégagée sur le glacier de Gébroulaz (en haut à droite de mon image) : WOUAOUH !

Il est 13h, nous avons mis moins de 2h pour rejoindre la destination de notre randonnée J’aurais dû faire comme ces autochtones et prévoir un pique-nique mais pour une fois que j’ai voulu m’en remettre à ce que je trouvais, je ne sais pas si j’ai bien fait….

Je m’explique : quand je randonne et que je lis les menus des refuges devant lesquels je passe et ne m’arrête pas, je regrette bien souvent d’avoir acheté un sandwich. Petite restauration, certes, mais découverte de leurs produits terroir et ça me fait toujours bien envie… Là on était en groupe, nous n’avons rien prévu à manger ( on savait à l’avance qu’on mangerait là bas hein !) et je vous la ferai courte mais je ne recommande vraiment pas d’y déjeuner.

Si tu veux dépenser de l’argent et ne pas te contenter d’une activité gratuite : mange ton sandwich vite fait et prends le dessert sur place à la limite. Ca n’a rien de rare en terme de goûts, les prix sont toujours un peu plus chers qu’en ville (on est au milieu de rien à 2100m d’altitude alors ça me semble normal) mais le cadre excuse presque tout !

Un moelleux à l’abricot, un brownie et un crumble pomme-myrtille plus tard, on fait demi-tour.

Apparemment cette randonnée peut se faire en boucle (c’est ce que je préfère ) mais nous l’avons si peu préparée que nous choisissons malgré nous l’option en aller-retour.

Pour info couvrez-vous, car même un 25 juillet vous pouvez geler et on arrive à des situations similaires à cette amie à qui j’ai prêté mes gants qui enroule son foulard autour d’elle pour se protéger !

Le retour est vraiment très beau. Les montées bien chiantes deviennent des bouts de descente vraiment très raide mais franchement rien de fou, ça se fait (on est toujours escortés par deux gosses qui ne ne plaignent pas !)

Moi je kiffe, comme d’hab j’ai envie de courir, au lieu de ça je m’arrête partout et j’en profite pour grossir la pellicule de mon album de photos de blogueuse…

Bref, les heures défilent très vite et sans s’être perdus nous sommes de retour au point de départ, youpi !!!

Tout le monde va bien, personne n’a mal nulle part, AU TOP LES GARS !

J’ai même la preuve que les enfants sont arrivés vivants après ces 3h d’effort, ça valait bien une photo avec mes cobayes pour déclarer cette randonnée comme familiale !

Le bonus

Un sentier botanique au bord du plan d’eau très pédagogique pour les plus petits.

L’hiver, l’endroit est idéal pour le ski de fond

L’été, c’est un joli coin PLAT pour un footing.

Des spots à photos de blogueuses partouuuut pour tous les styles (forêt, montagne, fleurs, eau, etc…) à partager avec les gosses dont la randonnée n’a même pas pompé l’énergie.

500D+ au total, vraiment faisable pour les débutants.

 

RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE PLAN DE TUEDA

COORDONNEES

73550 LES ALLUES

Les 3 Vallées, proche de Méribel 😉

 

Tél: 04 79 01 04 75

Instagram
Facebook
Facebook
TWITTER
PINTEREST

5 thoughts on “La réserve naturelle du plan de Tueda

  1. Tes articles sont toujours aussi passionnants et tes photos donnent très envie !
    Jusque là je n’aimais pas la montagne, j’en avais même peur mais grâce à tes sorties, tu m’en montre une autre facette… Maintenant j’ai envie d’y être 🙂
    Merci Foufou !

  2. Hello Foufou…
    Un grand merci pour tout le travail que tu fournis sur ce blog.
    Grace à toi je viens de trouver « LA » randonnée pour mes 30 ans en 2018. Enfin. j’attends d’avoir plus d’info car celle que tu as faite dernièrement avec tes amies avec le « LAC bleu » m’intéresse également.
    Je ne connait pas grand chose à la montage mais j’aime tellement découvrir de nouveaux paysage et depuis maintenant 2 ans tu m’a appris à apprécier cela.
    Si tu as des infos sur votre randonnée du LAC BLEU je suis preneuse.
    Bon dimanche à toi je serais à Paris pour t’encourager au 20km 😉 et de gros bisous a mama Foutrak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Facebook…

Ecris-moi !

[recaptcha size:compact]