Plan d’attaque pour les 20km de Paris avec TomTom Sports

La montre TomTom adventurer, je la porte depuis plus de six mois.

Fonctions randonnée, natation, vélo… d’autres à essayer, mais surtout COURSE A PIED et aujourd’hui, l’équipe TomTom Sports m’offre une belle occasion d’en explorer toutes les capacités grâce à Fred, le coach de la marque qui va m’accompagner vers mon objectif avec un plan très personnalisé.

LA RENCONTRE

Avant de parler chiffres, allures, objectifs, Fred est venu me rencontrer chez moi, sur mes pistes de stade… A Lyon !

Il est pas venu seulement pour discuter de sport ou me demander des techniques pour mes photos de fausse blogueuse Instagram mais pour échanger sur ma vision du run, mes intentions et pour… M’EVALUER.

Je sais déjà courir 20 km mais je ne sais plus courir à allure soutenue. Un été à faire beaucoup de trails (à Val d’Isère, Valmorel, La Plagne…), pas mal de randos (à Méribel ente autres…), j’ai l’impression de reprendre sur route de zéro.

Mon premier semi-marathon à Annecy en 2015, je l’ai fait en 1H56 mais aujourd’hui, ce type de chrono et cette vitesse moyenne me semblent…trop rapides. Je ne dirai pas que j’ai régressé mais revoyant ma pratique, les performances m’ont abandonnées.

Tout ça je l’ai dit à Fred. Et avant de m’entrainer pour courir du long ( le marathon par exemple), j’aimerai revenir à ce genre de niveau.

Mon objectif de l’automne sera donc les 20 km de Paris dimanche 8 octobre 2017 avec la team TomTom.

(infos sur la course en cliquant sur la photo )

Comme je l’ai dit, l’enjeu n’est pas d’être finisher sur cette distance mais retrouver la route vers mon niveau d’antan. Beaucoup de run au plaisir, j’adore mes séances au feeling mais là je le sens, je suis prête à aller plus loin et sortir de ma zone de confort.

Le chrono visé est ambitieux mais réalisable : 1h49 sur 20KM  soit 5’27 de moyenne 

Ces chiffres, ce chrono, c’est Fred qui m’a confirmé grâce à des tests que c’était faisable.

Comment a-t-il estimé ce temps prévisionnel ??

Le demi-Cooper : Tester sa VMA

6 min sur une piste à sa vitesse maximum, L’ENFER ! Heureusement qu’il m’a pas demandé de faire le double, en plein soleil, à 17h, un jour d’alerte canicule, j’aurais pas pu… Je redoutais vraiment cet « examen » c’est pourquoi il n’a pas hésité à faire le premier tour de 400m avec moi : trop sympa !

Verdict à ma montre : VMA de 13,8Km/h ( La VMA est la Vitesse Maximale Aérobie correspond à la plus grande vitesse que vous êtes capable de maintenir plusieurs minutes (de 4 à 8 minutes selon votre niveau de performance), alors que votre fréquence cardiaque plafonne à son maximum)

Bon, je me lance pas dans l’interprétation de ce chiffre et je n’en donne pas d’avis car c’est seulement une donnée statistique mesurée par à un moment précis.

Ensuite, j’ai passé « Le test de Ruffier Dickson »: connaitre son état de forme en se basant sur les variations de fréquence cardiaque à la suite d’un exercice de musculation très connu et très facile , l’air squat ou squat au poids de corps.

Je le devinais, ça se confirme, mon indice de récup n’est pas catastrophique mais plutôt bon !!! Yeah !!!

Peu habituée par ce type d’encadrement, je finis par terre, merci Fred !

Cette première rencontre m’a vraiment plu. Fred Coelho est un professionnel doté d’une grande expérience et clairement, ça se ressent.  Quand je lui ai dévoilé mes préférences pour le Trail, il ne m’a pas mise en garde ou tenté de me faire changer d’avis, au contraire, IL M’A ECOUTE ET ADAPTE les instructions pour mes futures sorties !!! Wouaouh, mieux que ça il a même pris le temps de me filmer pour analyser et me donner des conseils pour optimiser ma foulée.

LE PLAN

Il a été établi en fonction de MES tests, mes envies, mon objectif, je ne sais pas si le suivre à la lettre vous permettrait de réussir. C’est très personnalisé et j’adore l’idée qu’il soit exprès pour moi.

Ces 8 semaines décomposées tiennent compte du calendrier de mes courses à venir dont lui et moi avions discuté.

J’avais besoin d’un plan simple et clair, bien comprendre chaque séance dans ses 8 semaines et c’est le cas. Vous remarquerez que dans mes sorties longues, j’ai droit à un peu de dénivelé 😉

Travail d’amélioration d’aérobie, travail spécifique d’allure, des semaines denses mais qui me motivent car je suis prête pour ce défi.

La nouveauté n’est pas tant dans le contenu de ces run mais dans la rigueur que je vais devoir appliquer, pour une fois je vais structurer ma pratique. Doser, ne pas hésiter à repousser une séance, ne pas trop en faire et s’écouter, les paroles du coach sont très censées.

Quant à moi, j’apprends à me servir des fonctions plus avancées de ma montre que j’avais initialement délaissées. Elle est si simple d’utilisation que j’en avais négligé toutes les possibilités. Aujourd’hui, je sais paramétrer mes séances de fractio et je vais courir en regardant un peu l’indice cardio puisque la TomTom Adventurer prend cette mesure au poignet.

J’aime courir à Lyon, j’ai hâte de courir à Paris, vivement ces 20 km de Paris !

 

 

 

 

Instagram
Facebook
Facebook
TWITTER
PINTEREST

Related Post

6 thoughts on “Plan d’attaque pour les 20km de Paris avec TomTom Sports

  1. 2 ans que je participe aux 20km de Paris, la 1ère fois avec pour seul objectif de finir cette course et la 2nde en voulant passer sous la barre des 2h (2h01, j’y étais presque). Il est temps que je mette moi aussi un coup d’accélérateur si je veux cette fois-ci descendre sous 1h50… Ton post vient de me donner la motivation (coup de pied au cul ?) pour lancer la machine. Merci pour ton énergie, ta simplicité et surtout ta bonne humeur ! J’adore ton Insta et tes snaps me font souvent bien sourire. Te suivre est un plaisir, même si je suis plus une Mamafoutrak que Foutrak 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Facebook…

Ecris-moi !