COMMENT J’AI PERDU 10 KG

Il semblerait que j’ai minci … Vous êtes nombreux sur IG à l’avoir souligné et à me demander comment j’ai fait… Avant de vous répondre, d’en parler j’ai hésité et puis pourquoi pas. Je ne suis pas coach minceur ni un gourou. Je n’ai pas eu recours à des produits miracles, rien de révolutionnaire mais juste changé quelques mauvaises habitudes installées…

Pourquoi maigrir à 50 ans alors que j’étais plutôt en bonne santé et convaincu que les rondeurs m’allaient bien et que c’était mon poids de forme. Ces kilos en trop ne me gênaient pas vraiment. J’étais SURE et certaine que MOI je ne pouvais pas maigrir ! Que j’avais un corps de « vieille » car j’avais été ménopausée à 40 ans, que trop de traitements médicaux avaient changé définitivement mon organisme ! Et puis j’étais vivante, je pensais que ce paquet de kilos était la rançon à payer pour… Etre en vie. Ma préoccupation n’était pas un régime du tout. Quel a été le déclic ?! En juin 2014 je me suis remise à courir… Ou plutôt trottiner !

J’avais arrêté des années et ma fille foufou ne cessait de me répéter que je ne savais plus courir… Elle me provoquait pour QUE JE RECOMMENCE ! Moi j’ai jamais arrêté de courir dans ma tête mais avec mon nouveau corps ça a été moins évident… Courir, bouger cela ne suffit pas si tu ne changes pas ta manière de manger ou si tu t’autorises à manger davantage parce que « tu fais du sport » ! Je n’ai pas couru pour maigrir mais j’ai voulu maigrir pour mieux courir. Le vrai déclic c’est quand ma fille foufou m’a offert un dossard pour un semi (21 kms) à Noel 2015. Pour avoir fait des courses dans le passé, je savais qu’il valait mieux m’alléger pour ce semi dans 3 mois. En plus je me sentais trop lourde pendant mes petits runs et là obligée de réagir.

J’ai toujours lu beaucoup d’articles sur la santé et les modes de vie, les reportages sur Arte sur les aliments n’ont plus de secrets pour moi. J’ai glané çà et là des idées de rééquilibrage alimentaires et surtout j’en ai parlé à mon médecin qui s’est formé en nutrition… Elle m’a fait un programme type de chrono nutrition que… Je n’ai pas suivi à la lettre mais cela m’a éclairé sur les erreurs que je faisais et balayé mes idées reçues. J’ai intégré que non je n’étais pas obligée de me gaver de produits laitiers (fromage, yaourt…) et que mes os n’en avaient plus besoin. J’ai intégré que les protéines ce n’est pas que de la viande rouge… Etc. J’ai réalisé que le pain blanc c’est surtout du… Sucre que le corps stocke et que ce n’est pas la meilleure des énergies pour mon body par exemple. J’ai supprimé « la merde » comme aurait dit JP Koffe ! Adieu produits industriels où tu comprends même pas la liste des ingrédients, adieu les paquets de biscuits le soir devant la télé, que l’on mange pas par faim mais pour le réconfort. Manger trop sucré juste avant le coucher c’est des calories que tu n’élimineras pas en dormant… Au restaurant ou chez moi je privilégie entrée/plat plutôt que plat dessert ! Pas de grignotages entre les repas, pas de sodas ultras sucrés et chimiques qui te défoncent le ventre et rapporte 10000 calories pour rien. J’évite les charcuteries à outrance, les apéros à gogos avec les biscuits salés et chips….

Les changements ont été progressifs, pas de frustration, je n’ai pas renoncé à tout ce que j’aime non plus ! Personne ne m’enlèvera ma bière quotidienne alors que je sais que c’est du sucre qui se transforme en graisse. Tout est question de priorité et de rééquilibrage, si je prends une bière et bah je ne prends pas de pain ni de dessert. On ne peut pas avoir « le beurre et l’argent du beurre » à un moment faut renoncer à des trucs fats… Mon modeste budget alimentaire n’a pas augmenté, je consomme moins de merdes et plus de produits sains qui ne coûtent pas plus chers. Je mange moins de viande par exemple, mais quand ça m’arrive j’en prends une de qualité et d’élevage sur. JE NE ME PRIVE PAS ! J’ai changé mon alimentation. Par exemple j’ai réintroduit les légumineux (pois chiches, lentilles, fèves, haricots secs) en salade mélangés, en plat chaud… Ca cale, c’est bon et pas cher et riches en protéines végétales! Et non ça donne pas de flatulences, faut juste réhabituer son corps à en manger. Les fruits, les légumes, les féculents c’est tous les jours pour moi. J’évite les grignotages, les viennoiseries c’est fini mais si un collègue en rapporte une fois l’an… Je ne suis pas trouble-fête, j’en prends une et à midi je rééquilibre en supprimant un truc sucré par exemple.

Je n’ai pas de balance, je n’ai pas perdu vite et c’est tant mieux car ce sera d’autant plus durable. Si t’as mis un an à prendre 10 kg et bien donne toi un an pour les perdre. Je me pèse à la visite du travail ou à la pharmacie. Donc pas d’obsession tous les jours ni toutes les semaines. Mais les vêtements ne mentent pas, quand tu commences à nager dedans… On ne se voit pas mincir au début c’est les autres qui le remarquent. Notre cerveau garde l’image d’avant plus longtemps. Et on s’est mis dans la tête qu’on est grosse et du coup on n’ose pas le déprogrammer des fois que ça revienne. Bien manger c’est pas juste pour la ligne mais pour une bonne santé. Le corps a besoin du bon carburant pour fonctionner… Si tu manges mal, tu fonctionnes mal. Qu’est ce qui se passe si tu mets du gasoil dans une voiture à essence ?! Alors j’ai d’abord fait le point avec mon médecin sur mes besoins énergétiques, en fonction de mon âge, de mon activité, de mes antécédents médicaux. Il faut d’abord essayer de connaitre son fonctionnement, son corps, ce que l’on aime, ce que l’on digère mieux ou pas… Il faut essayer. C’est toute sa vie qu’on reste à l’écoute de ses sensations et de soi. N’affamez pas votre organisme, il se vengera dès qu’il pourra et stockera deux fois plus ! Prenez soin de vous avec bienveillance. Arrêtons de BOUFFER et commençons à MANGER en pleine conscience de ce qu’on avale mais sans prise de tête. Manger doit rester simple et convivial. 10 kilos de moins environ pour moi en un an, je me sens mieux dans ma peau et surtout en meilleure forme ! Maintenant que j’ai trouvé l’alimentation que j’aime et me convient, je ne risque pas de reprendre mes mauvaises habitudes alimentaire. Molière aurait rajouté : IL FAUT MANGER POUR VIVRE ET NON VIVRE POUR MANGER !

Instagram
Facebook
Facebook
TWITTER
PINTEREST

Related Post

8 thoughts on “COMMENT J’AI PERDU 10 KG

  1. Waouh, magnifique cet article mamafoutrak !!! Bravo à vous pour tout ce cheminement ! Vous pouvez être fière de vous !! Très belle continuation !!

  2. C’est le meilleur article que j’ai lu depuis longtemps sur la perte de poids . J’ai 45 ans et je me dis que c’est possible!
    Mille mercis! C’est parti je me donne l année pour y arriver ! Après tout il y a un an je ne courrai pas 100 mètres et j’ai bouclé mon premier 10 kms en mars
    Merci mamafoutrak je vous admire et vous trouve formidable !

  3. Tu as gagné 1 an par kilos perdus !!
    Non seulement ça te va bien mais tu fais 10 ans de moins qu’avant !
    Etre bien dans sa tête, dans son corps ça change une vie. Vivie le sport et vive Mama Foutrak !
    Bisous

  4. Merci pour ce post plein de bon sens et,à l’image de la Mama, ultra motivant ! Je suis une grande fan Mama, et j’ai hâte de lire le suivant

  5. Quelle énergie! Quelle volonté! Et quel bon sens… Ecouter sa faim, connaître son corps, reconnaître son âge, ne pas oublier ses antécédents …Et sinon, quelqu’un t’as dit que tu es magnifique? Je vais faire mieux: tu es drôlement belle!

  6. Très bel article Mama!!! J’avais une question: vous arrive-t-il de faire de l’hyperphagie et si oui comment vous le gérez, car moi j’ai énormément de mal avec ça et c’est ça qui m’empêche de trouver totalement mon équilibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Facebook…

Ecris-moi !