Déconnexion hivernale aux Orres

Ski, régalade de spécialités, déconnexion, yoga et bien être dans le cadre d’un festival… Je vous débriefe ma semaine de coupure aux Orres dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur avec les meilleurs plans de la station !

Aux portes du Parc National des Ecrins et en surplomb du grand Lac de Serre-Ponçon, les Orres a beaucoup à offrir aux amateurs de montagne.

Une multitude d’activités outdoor

Lors de votre séjour aux Orres, vous pourrez garer votre voiture dès le premier jour et effectuer tous vos déplacements en navette ( gratuite ) ou à pied car la station est à taille humaine. Vous pourrez vous installer au hameau de Prébois, aux Orres 1650 ou les Orres 1800 skis aux pieds ! Un week-end serait insuffisant pour profiter de toutes les activités à votre disposition. Comptez minimum 3/4 jours pour un grand bol d’air selon moi.

LE SKI : 36 pistes de ski, 100km de descentes, une piste de ski de rando balisée et un espace débutant avec des tapis roulants… Le domaine offre plus de 1170 mètres de dénivelé pour culminer à 2720 m d’altitude. Quand vous débutez, le mieux est de prendre une matinée de cours avant de vous lancer sur les pistes ou faites comme moi: descendez encore et encore les pistes vertes pour être à l’aise ! Tout savoir sur le domaine skiable des Orres ici

RAQUETTES A NEIGE: Faire des raquettes est un de mes hobbies en hiver car j’adore traverser les décors blancs. Au coeur d’une vaste forêt de pins ou mélèzes, suivez l’un des 4 parcours damés pour une pratique libre en toute sécurité. Coup de coeur du côté de Champ Lacas avec la boucle « Charance ». Pour aller plus loin et sortir des sentiers battus, adressez-vous à un pro. Tout savoir sur les balades à raquettes à neige ici

Pour les coureuses et coureurs, je vous conseillerai de privilégier ces itinéraires au dénivelé raisonnable pour vos footings. Au saut du lit, la montagne semblera vous appartenir, et je vous garantis que le cardio sera haut et les cuisses bruleront ! N’hésitez pas à redescendre au bord du lac de Serre-Ponçon vers Embrun pour de plus longs entraînements.

Sensations fortes aux Orres !

En fin de journée, j’ai pris rendez-vous avec l’ESI les Orres pour un shoot d’adrénaline. Casque, masque, gants, tenue bien chaude… Et on a grimpé au sommet de Pic Vert par le télésiège.

Si vous êtes amateur de sensations fortes, lisez bien la suite et faites moi confiance en réservant ABSOLUMENT un vol de speedline !

Cette super tyrolienne est accessible à tous et est une des plus longues de France. Vous serez suspendus 1 min30 à plus de 140 km/h à 100m du sol: UN MUST ! En solo ou en duo ( j’ai choisi de partager l’expérience avec mon amie Ludivine ), vous profiterez d’un incroyable panorama dans une nacelle très sécurisée ( aucune sensation de danger et pas de vertige pour ma part ).

Après ces 1870 mètres inoubliables, vous arriverez en haut de la piste de la Rolande et vous avez plusieurs choix pour redescendre. En skis, snow, raquettes ( par un sentier balisé ) ou… EN AIRBOARD.

Un moniteur vous apprend les rudiments de la « conduite » du air board ( réservez votre descente de air board ici ) . Allongés à plat ventre sur une grande luge gonflable, vous dévalerez les pistes rien que pour vous ( elles sont fermées aux skieurs en fin de journée ). J’ai adoré prendre de la vitesse au ras de la neige tout en gérant le freinage assez facilement.

J’ai vraiment kiffé associer la Speedline et le air board: je vous recommande mille fois d’essayer ces deux activités idéales entre potes pour se marrer !

Pour les enfants, le top est de faire un tour de luge sur rail. Bien sûr, les adultes vont adorer, photos de Ludivine et moi à l’appui 😉

Le Festival Ski, detox et bien-être

Lors de mon séjour aux Orres, j’ai profité pleinement de la première édition hivernale du Festival Ski, détox et Bien-être.

Au programme: 3 jours pour se détendre, respirer, partager ! J’aime autant les activités intenses que les moments de détente alors j’ai aimé pouvoir continuer ma pratique ( à Lyon je fréquente les studios de yoga quand je peux ) et l’enrichir avec ce programme très varié. La majorité des cours étaient GRATUITS, les intervenants étaient absolument tous exceptionnels alors franchement, ne manquez pas l’ouverture des inscriptions l’année prochaine.

Durant le festival, j’ai apprécié de pouvoir assister à des cours de yoga nidra ou yogalates ( mélange de fitness et pilates ) et découvrir de nouvelles activités liées au bien-être. Entre 9h et 19h, j’ai aménagé mon emploi du temps à la carte en fonction des thématiques que je souhaitais aborder. Avant ou après une journée de ski, les ateliers étaient toujours très appréciés.

Cours de sophrologie ( animés par Souffle d’une promesse ), apprentissage de l’auto massage ayurvédique, randonnée « lâcher-prise », atelier autour des huiles essentielles… J’ai trouvé l’offre proposée par Les Orres très très qualitative. Si vous n’êtes pas fan de ski ou si vous avez besoin d’une parenthèse dans votre vie citadine, ces trois jours de festival vous feront le plus grand bien.

Mon amie Ludivine et moi avons été vraiment conquises par la variété des journées du festival !

Où loger ? La Sauvagine, une chambre d’hôtes divine !

Je suis très fan des nuits en chambre d’hôtes ( à Riverie dans le Rhône par exemple ) et j’ai tout de suite adoré « La Sauvagine » dès mon arrivée.

Les propriétaires ont une maison de rêve idéalement située à 1,4km du centre avec un large panorama depuis la terrasse. Nous avons effectué tous nos déplacements à pied depuis ce « B&B Skis aux pieds ». Les chambres sont coquettes, le petit-déjeuner à base de produits locaux ( et gâteaux maison ! ) est copieux et le salon pour les hôtes avec sa grande cheminée qui crépite invite au repos. Des planches apéritives sont proposées les soirs où la flemme de sortir est trop grande.

Vous pourrez commander une formule incluant un verre de vin, de la charcuterie, du fromage et des tapas.

Où manger dans Les Orres ?

Durant mon séjour, j’ai plus ou moins testé tous les restaus de la station et je vous ai sélectionné les meilleures adresses !

LE PIC VERT: déjeuner en altitude avec vue panoramique à 2240m d’altitude en haut du télésiège du même nom. Du soleil, une bonne playlist, un repas complet pour reprendre des forces avant de foncer sur les pistes… Un spot où se poser en terrasse !

LE HUG: bar restaurant au coeur de la station Les Orres 1650… Coup de coeur pour la carte ultra courte très savoureuse et originale. Les prix sont corrects, on mange bien… Typiquement l’endroit qui pourrait être ma cantine !

LA BOUSCATIERE: Direction Les Orres 1800 pour ce restaurant qui ne paye pas de mine de l’extérieur ( la façade semble un peu vieillissante ). Les choix du menu sont très nombreux et c’est compliqué de ne choisir qu’un seul plat. J’ai envie de fromage fondu, de ressortir le ventre plein et comme ici on propose de la croziflette à la truffe de Carpentras, je craque !

C’est copieux, c’est gras, C’EST SUPER BON et je n’ai plus du tout faim… Mais convaincue par la propriétaire des lieux, je me laisse tenter par les profiteroles alors que je n’ai plus faim ! Un régal !

Pour résumer mon séjour aux Orres…

Je suis ravie d’avoir découvert cette station emblématique des Alpes du Sud. Cette destination convient aux familles, aux sportifs, aux groupes de potes et aux amateurs de nature sauvage ! Mêler la pratique du ski avec le festival Ski, Detox et bien-être fut une super idée. Ce type d’initiatives est totalement dans l’air du temps: les non skieurs ne sont pas oubliés ! Pour préparer votre séjour, le mieux est de faire un tour sur le site Les Orres ou vous rendre dès le premier jour de votre séjour en office du tourisme.

Bravo et merci pour l’invitation Les Orres ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Insta…

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress
Erreur : aucune publication trouvée.

Ecris-moi !

[recaptcha size:compact]