Randonner lors du Ténerife Walking Festival

De la randonnée, un festival lié à mon activité adorée, une ile volcanique merveilleuse à découvrir, je vous embarque avec moi aux Canaries pour plusieurs jours de marche en folie.

Vous connaissez Tenerife ?

Plus grande Ile des Canaries située dans l’Atlantique face au Maroc, Tenerife c’est un sommet à 3718m d’altitude ( le Pic de Teide ), 81km de longueur pour 45km de largeur et 908000 habitants, en faisant l’ile la plus peuplée d’Espagne.

Le climat y est très changeant avec une zone sèche au sud et plus humide au nord et parfois, on y trouve même de la neige en hiver au dessus de 1000M.

5 millions de touristes viennent sur cette ile des Canaries chaque année et ils ont raison car entre les plages de sable noir, les 4000km de sentiers, les palaces et la douceur de vivre de certains villages… Il y a de quoi faire sur cette ile très animée !

Tenerife est très très fréquentée par les vacanciers du monde entier et si les britanniques et allemands sont largement majoritaires à s’y rendre, les français ne représentent seulement que 3,9% des visiteurs…

Le Ténérife Walking Festival, qu’est-ce que c’est ?

Le Tenerife Walkig Festival, c’est un rassemblement festif pour les amateurs de nature et de randonnée où se mêlent 14 nationalités sans perdre en convivialité car l’événement reste à taille humaine avec un total de 200 participants ( Les touristes français y étant en minorité, mieux vaut avoir des notions en espagnol ou en anglais pour communiquer… )

Il y a 14 itinéraires à la carte sur 4 jours avec plusieurs niveaux de difficultés pour que chacun puisse s’y retrouver et profiter.  Ces 14 itinéraires sont encadrés par des professionnels sur inscription et sont limités à 25 personnes. J’ai participé à 4 randonnées différentes durant ces 4 jours ( j’ai opté pour la totale histoire de me faire une idée complète sur le festival ) mais vous pouvez participer à 3 d’entre elles pour vous accorder un jour de repos durant le festival si vous démarrez cette activité et souhaitez profiter de l’aspect farniente de Ténérife. Globalement, il y avait plus de descentes que de montées dans ma sélections de randonnées car nous ne faisions pas forcément de parcours en boucle ( le bus défrayé par l’organisation nous a souvent déposé à un point A pour nous récupérer à un point B ) mais plutôt des traversées partant en altitude avant de redescendre. Il faut être équipé(e) d’une tenue de sport avec des chaussures adaptées et avoir un minimum de condition physique mais ces randonnées s’adressent à des débutants avec un rythme très tranquille. 

Je rêvais de faire l’ascension du Pic de Teide ( le sommet de l’ile qui culmine à 3718m ) avec la nuit en refuge sur 2 jours mais ce circuit a été pris d’assaut à l’ouverture des inscriptions, ce qui m’a donné l’occasion d’effectuer d’autres visites et faire un tour  assez complet de l’ile ( je vous détaille mon choix ensuite ). 

Inmanquable Pic teide

Les 30€ de frais d’inscription au festival donnent droit à un super welcome pack : Un sac à dos personnalisé du logo du Tenerife Walking Festival, un t-shirt, des goodies.

Chaque randonnée sur inscription coûte ensuite 30€ et inclue l‘accompagnement d’un guide professionnel ( parlant espagnol, anglais, souvent allemand et parfois avec quelques notions de français ), la présence de secouristes ( jamais vu ça en France haha ) , l’aller retour en bus sur la zone de randonnée et parfois une dégustation de spécialités canariennes à la fin de la marche. Lors de ces journées, il n’y a pas de frais supplémentaire hors du cout de l’inscription ( certains ont pris le bateau pour se rendre sur Las Teresitas durant 45 min, moi par exemple j’ai pris un autocar de la ville pour quitter le phare le jour 3 et nous n’avions rien à payer ), la formule est clé en main et même exclusive car parfois, vous pouvez avoir accès à des spots privés exceptionnels ( ouverture du phare de Punta de Teno juste pour notre groupe )

Pour 6€ supplémentaires vous pouvez commander un pique-nique à base de produits frais : un sandwich, une boisson, une sucrerie et un fruit. Succinct mais largement suffisant. Options sans gluten et végétariennes possibles sur demande. 

Le Tenerife Walking Festival est totalement dans l’air du temps en s’inscrivant dans une démarche respectueuse de la nature avec une volonté de limitation des déchets ( l’organisation calcule le bilan carbone produit durant le festival et essaye de compenser la totalité des émissions par la plantation d’arbres sur l’île de Tenerife afin d’obtenir le label Zéro GES ).

et développe la réinsertion sociale en faisant appel à une entreprise employant des personnes en difficultés s’occupant de nos pique-nique.

Les plus, les moins de participer à un festival de randonnée organisée

Participer au Tenerife Walking Festival, c’est les avantages de la marche sans les inconvénients. Un autocar de l’organisation s’occupe des acheminements, on vous prépare un pique-nique (en option ),  un guide s’occupe du parcours pour vous, un secouriste n’est jamais bien loin, on vous explique quelques trucs sur la végétation ou l’histoire du lieu et vous n’avez besoin d’aucune notion en orientation ni documentation ( pas besoin de savoir lire une carte ou télécharger le tracé ).

Pour un débutant qui recherche une journée de découverte clé en main sans se soucier du marquage et la logistique obligatoire autour de cette randonnée, c’est l’idéal. 

Le lieu de rendez-vous étant toujours au même endroit ( Plaza de Europe au centre de Puerto de la Cruz ), vous pouvez tout à fait réserver un hébergement à la semaine près de la plage et récupérer à la fin de la journée les pieds dans l’eau du fait de cet emplacement si favorable. De mon coté, j’étais dans un hôtel très confortable avec piscine et Spa en formule demi-pension avec buffet très garni au petit-dej et au diner mais totalement dénué d’authenticité et je le regrette un peu. En effet, j’avais l’impression d’être une ovni le matin et le soir parmi les touristes venus pour la baignade, se rendant au self en paréo/maillot de bain. Je préfère les établissements de charme avec moins de lits, offrant des repas plus typiques et une qualité d’accueil plus adaptée aux randonneurs ( Mon hôtel était trop bruyant la nuit à case des animations au bar et des vacanciers fêtards qui trainaient dans les couloirs…) .

Si vous partez en couple, en famille, entre potes et que vous ne participez pas tous au Tenerife Walking festival, je trouve cependant l’idée de l’hôtel club assez intéressante histoire de profiter d’animations et/ou services en journée. 

Pour les voyageurs solo, plusieurs cas de figure : soit vous êtes sociables et vous rencontrerez plein de personnes différentes avec lesquelles échanger autour de votre passion, soit vous pouvez très bien marcher un peu en retrait du groupe pour déconnecter ( je vous conseille de vous mettre tout derrière et laisser de l’écart avec le marcheur qui se trouve devant vous pour avoir l’impression de ne marcher dans les pas de personne )

Le festival est la bonne idée pour les solos que l’organisation d’un tel roadtrip itinérant décourage un peu et qui souhaitent être seules sans l’être avec le cadre rassurant d’une grosse organisation ; c’est une alternative très intéressante pour les marcheurs pas encore prêts pour des randonnées plus engagées physiquement. 

Mon guide en tête suivie d’un secouriste encadrant

A l’issue du Tenerife Walking festival, ne pas hésiter à prolonger son séjour à Tenerife pour se reposer avant de repartir car vous allez être claqué(e) si vous participer aux 4 journées de randonnée. Mon déplacement était exclusivement pour le festival et je suis restée sur place 5 jours seulement pour marcher et je crois avoir manqué de temps pour m’imprégner de l’ambiance de l’ile et sa culture locale. 

Le Tenerife Walking festival n’est pas un festival comme les autres… Le clou du spectacle qui allie effort et réconfort selon moi, c’est le programme de la dernière journée complètement fou ! Une closing party sur la place centrale ouverte à tous avec des activités liées… à la gastronomie locale ! Apprendre à faire du gofio, déguster des tapas des producteurs canariens… un programme de 12h à 23h avec parade, DJ et concert !

J’étais ravie de savourer un mojito après tous ces kilomètres parcourus en 4 jours et revoir tous les intervenants du festival… Un super finish ! 

Participer à ce type de festival… En France !

Je dois dire que j’ai été conquise par le concept de la randonnée clé en main dans le cadre d’un festival et en cherchant un peu, je me suis rendue compte que ça existait depuis bien longtemps et pas seulement à Tenerife ! Les randonnées organisées par des associations le dimanche c’est une chose… mais partir en week-end prolongé pour profiter de plusieurs circuits sur plusieurs jours en région, c’est possible !

Je ne suis pas allée voir ce que ça donnait sur place mais voici une sélection de liens vers des festivals ouverts à tous sur le modèle de mon expérience à Tenerife et la liste est loin d’être exhaustive !

Pour les amateurs de trail qui préfèrent la course à la pied à la marche, un ultra ( avec de plus petits formats ) le Blue Trail est organisé chaque année en juin.

Focus sur 3 spots où randonner à Tenerife

Las Vegas

Seul parcours proposé dans le sud de l’ile, cette zone connue comme El Aserradero, près du Risco de Los Muertos est peu visitée par les touristes et c’est dommage ce que j’y ai vu est très différent du nord de l’ile. Ici on marche au milieu des pins sans jamais perdre de vue l’océan et sur la fin de la boucle, le paysage de l’agriculture sur sable est représenté par les cultures en terrasses et « nateros » un système de collecte de l’eau, présents sur les versants et dans les ravins et dont nombre d’entre eux sont encore exploités de nos jours

Montaña Blanca – Minas San José – El Portillo

J’ai adoré randonner au pied du Pic de Teide. Jamais bien loin dans le paysage si impressionnant, j’ai beaucoup aimé l’atmosphère à mi chemin entre le désert et la terre volcanique avec ses terrains vallonés. tout m’a rappelé Fuerteventura où j’avais disputé le half marathon des sables en septembre 2018 et j’ai été ravie de découvrir cette zone un jour de vent car en été, le termomètre grave très très haut !

Baracan – Teno Alto – Punta de Teno

Coup de coeur pour cette randonnée. 13km surprenant avec des décors naturels très variés et j’ai adoré le finish dans le Phare privatisé avec une dégustation de produits typiques. J’ai vu la jungle, des reliefs irlandais, l’aridité proche de la plage et j’ai ressenti partout que je n’étais pas loin d’un volcan… tout ça dans la même journée. La zone du phare est accessible uniquement avec un bus public de l’ile, et si moi j’ai fait 13km ce jour là comme le Tenerife Walking Festival nous a déposé en autocar au point de départ, comptez bien plus de marche si vous souhaitez faire ce parcours en boucle.

Pour découvrir plus de spots de randonnée et obtenir plus d’infos sur Ténérife

Si moi je vous ai fait seulement une présentation de mes endroits favoris, Camille vous partage encore mieux que moi ses coups de coeur :

Son Blog en cliquant sur ce lien !

Merci à Tenerife et au Walking festival pour cette chouette invitation !

Moi vers de nouvelles aventures hahaha !
Instagram
Facebook
Facebook
TWITTER
PINTEREST

One thought on “Randonner lors du Ténerife Walking Festival

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur Facebook…

Ecris-moi !

[recaptcha size:compact]